Mylène Joubert

Mylène Joubert

Née en 1955 à Thouars, Mylène JOUBERT a travaillé treize ans en entreprise. Elle a créé et anime l'Atelier lecture à haute voix du Théâtre Le Jean-Baptiste à Chaillé-les-Marais depuis 2005. Membre actif de la maison d'édition Soc & Foc.

Mylène Joubert aime les mots au point d'entraîner des groupes de jeunes vers le théâtre. Elle les aime suffisamment pour penser qu'ils sauront abattre les murs qui écrasent ses élèves du lycée professionnel. Elle les aime assez pour nous emmener dans d'alléchants voyages-lectures publiques et nous ouvrir les portes des mondes d'auteurs qui la font rêver.

Publications dans la revue Décharge.
Quelque part, quelqu'un est fragile , Arts et Résistance, avril 2010, éditions Gros Textes.

Blanche, Soc & Foc, avril 2011
Elle poursuit l'exploration de l'écriture poétique et de la nouvelle.

BLANCHE , dernière parution, avril 2011 , texte de Mylène Joubert, illustré par Nicole Bouguenec

Bibliographie :

BLANCHE
éditions Michel de Maule Paris 1994 . Prix spécial du Jury de l'Académie des Provinces françaises. Prix « lecteurs en tête » Laval 53.
Lire une page de Blanche

Critique :

« Le lecteur peut-il lâcher Blanche une fois qu'il a mis le "nez" dedans ?

Je n'ai pas pu.
C'est minéral (je crois que le mot y figure), boueux, terrien, ça colle à la peau, aux bottes...
Je retrouve là vos origines agricoles,

Et puis, ce torrent "boueux" qui t'emporte quelque fois.
[Vous avez] le sens de la finesse des mots. [Votre] écriture est précise, tranchante, ajustée...
Magnifique.

Et puis, il y a toutes les couleurs... et parfois un raidillon de lumière. Y a de l'espoir !
Passage du sombre, va et vient, chemin d'écriture vers la vie ? »

Emmanuelle Parou, Motivia Consultants Blois. Message du 09/09/11 07:52

« Je viens de lire et relire une seconde fois « Blanche » et j'ai le sentiment qu'il me faudra d'autres lectures pour prendre toute la mesure de ton livre qui dégage d'abord une véritable émotion qui nous laisse sur le rasoir des sentiments. On est dans le grelottement du cœur dénudé et en même temps dans l'enveloppement réchauffant d'une poésie habitée d'images foudroyantes ou consolatrices. Innocence, pureté, transparence, perversité, on va avec ces mots, le cri figé dans la gorge, dans la débauche du bleu comme dans les souvenirs noirs , la feuille odorante comme dans la paroi des ombres . On est aspiré par tes mots, inspiré par cet apprentissage du regard. On est debout dans la barque remise à flots à coups de mots pugnaces . On demeure longtemps dans le silence qui renoue les fêlures des liens . C'est un beau livre qui m'a pris le cœur. »

Jean-Pierre Sautreau, auteur de poésie. Message du 12/06/2011

" Je viens de lire ton livre Blanche.
Je ne lis pas beaucoup de poésie, mais je dois te dire que tes écrits m'ont beaucoup touché, ému,j'ai adoré. Je t'en reparlerai de vive voix. C'est très fort ce que tu viens d'écrire surtout pour un instit qui bosse avec des fillettes de 6/7 ans.

Je vais le relire (Ce qui ne m'arrive presque jamais)".

Christophe Noulet , conteur, écrivain, musicien. message du 22/05/2011

Les prochaines interventions de Mylène Joubert :

  • Le 21 octobre 2011, à la Médiathèque Jim Dandurand à Fontenay-le-Comte (85),
    lecture de Blanche par Josy Couteau et Claude Burneau. Présence de l'auteure et de l'illustratrice pour discussions et dédicaces.
  • Le 20 novembre 2011, Salon du livre au Langon (Vendée)

Texte © Mylène Joubert

Photos: Mylène Joubert et Google Images